• Chapitre 2

    Salut,

    voici la ( longuuue ) suite de l'histoire, bonne lecture ^^

     

    Je me réveilla vers huit heures et demie. J’allume mon portable. « 1 nouveau message » Je clique sur le message : «  Salut ! Tu peux amener des boissons pour le goûter en + de la salade de riz svp ? Enzo » J’enlevai la couette de sur moi, il fessait un peu de froid, je m’habillai donc chaudement, déjeuna rapidement et partis faire les courses pour la salade et de riz ( car hier je voulais la faire mais je n’ai pas eu le temps de faire les courses ) et pour prendre les boissons. Des tomates, du riz, des cornichons, des œufs, du thon, du maïs, un concombre puis du coca et de l’oasis pour moi, car je n’aime pas les boissons gazeuses. Puis je passe à la caisse.

    -«  Salut mademoiselle ! dis une caissière. » 

    Je lève les yeux.

    -« Ah, coucou maman ! dis-je en souriant.

    - T’achète des trucs à manger pour la journée à la cabane avec tes amis ? me demanda-elle.

    - Ouais, c’est ça ! répondis-je.

    Alors que je sortais mes sous, ma mère m’arrêta.

    -  C’est bon, je paie moi ! dit-elle.

    - Ok, merci mum ! dis-je en rangeant mon porte-monnaie et mes achats. »

    Je sortis du magasin et dès que j’arrive à la maison, je me hâtai à préparer la salade de riz. Une fois finie, je l’ai mis au frigo et monta chercher mon sac où je mis mon portable et qui contenait déjà des gobelets, un pull au cas où il fasse un peu froid, les coussins et un appareil photo. Je me changeai et mis des vêtements un peu abîmés. En passant dans la cuisine, je pris la salade de riz et les boissons, et c’est parti !

    Je marchai une dizaine de minutes avant d’arrivés à la cabane.

    -« Salut tout le monde ! criai-je.

    - Salut ! crièrent en chœur les cinq garçons. »

    Bon, je vais vous les présenter. Alors tout d’abord il y a Enzo, il est brun aux yeux marrons, il a un an de moins que moi mais ça se voit pas et il est super sympa ! Ensuite, il y a son petit frère, Yannis, lui, je crois qu’il a 9 ans et il ressemble à son frère, avec des cheveux en bataille. Puis leur tout petit frère, Tom qui a 4 ans il me semble, lui il est blond aux yeux bleu, le contraire de ses frères. Puis il y a Martin, le rigolo du groupe, il fait des blagues tout le temps, et d’ailleurs, je crois que je suis un peu amoureuse de lui … Puis il y a Eliot, qui est plutôt petit pour son âge ( 10 ans ) et brun, c’est mon meilleur ami, je passe beaucoup de temps avec lui.

    Je fis la bise à tous les garçons. Je sortis la salade de riz et les boissons. Eliot avait amené des chips au bacon. Comme avec ma meilleure amie, qui n’a pas pu venir d'ailleurs, c’est nos chips préférés, j’en ai pris quelques-uns avant de m’éloigner du paquet avant de le terminer. Je sortis de mon sac les coussins, que je distribuai aux garçons. Enzo me félicita, je le remercie. C’est lui en fait qui avait eu l’idée des coussins. Tom, mit du Nirvana, il a déjà des bons goûts pour un enfant de 4 ans, je trouve. Martin, qui est toujours en retard, arriva enfin. Qu’il est beau. Je lui fis la bise puis sortit mon appareil photo et pris les garçons en train de couper des branches.

    -«  Dis, tu pourrais nous aider au lieu de nous prendre en photo, dis Eliot d’un ton enjoué.

    - Hi hi, c’est bon, je viens vous aider, répondis-je. »

    Je pris un sécateur dans le sac de Yannis et me mis à couper le grandes branches pour recouvrir le côté de la cabane du chemin. Tom me fit rire. Je le pris en photo. Il était en train de manger une grande assiette de la salade de riz, sur un vieux tronc d’arbre et, sur sa tête, il y avait un gros bout d’écorce. Nous coupions des branches depuis bientôt une heure et demie quand, tout à coup, Yannis s’écria :

    -«  J’ai trop faim, pas vous ?

    - Oh si trop, renchéris-je.

    - Pareil, répondit en chœur Enzo, Eliot et Martin.

    - Pas trop, dit Tom qui avait fait presque que manger depuis leurs arrivés ».

    Alors, nous rangions un peu les outils pour couper les branches. Puis on prit nos sacs où se trouvaient à manger et nous montons, nos coussins à la main à la colline. Arrivé en haut, Tom dis :

    -« J’ai oublié mon coussin Enzo !

    - Bravo, bah retourne le chercher.

    - Non, c’est bon Tom, vient sur mes genoux. »

    Il s’exécuta, tout content.  Nous nous asseyions en rond, je me retrouvai donc entre Martin et Eliot et en dessous de Tom. Après avoir mangé la bonne salade de riz, nous nous remettons au boulot, on fit deux groupes, le premier, Martin, Tom, Yannis et moi on s’occupa donc de couper des branches pour les côtés et le toit de la cabane pendant que Eliot et Enzo « labouraient » la terre afin que notre cabane soit plus plate. Nous travaillons jusqu’à la tombée de la nuit. J’avais enfilée mon gilet. Tom s’était endormi sur moi. Enzo décida que nous rentions chez nous, le toit était fait, nous avions rajouté deux grands bouts de bois, et pleins de branches que nous avions arraché un peu plus loin. Puis les deux garçons avaient pratiquement fini le sol de la cabane. Nous nous séparons donc pour tous rentrer chez nous.

    ***

    Ce matin, je me réveillai en pleurs, j’avais surement fait un cauchemar, mais je ne me souviens de rien. J’étais bouillante, je me levai péniblement, il était onze heures et demi. J’avais très mal au dos, à force de porter des branches hier. Je descendis dans la cuisine.

    -«  Salut ma chérie, dit mon père.

    - Salut … répondis-je fatiguée.

    - Ça va ? » me dit-il un peu inquiète. Il me toucha le front.

    -«  Tu es bouillante, va voir si tu n’as pas de fièvre, le thermomètre est dans la salle de bain. »

    Je remontai. 38°2. Je dis du haut de l’escalier à mon père :

    -«  J’ai 38°2 papa !

    - J’arrive dans un instant, retourne te coucher !

    - Ok. »

    Je me mis de nouveau au lit. Cinq minutes après, mon père arriva, un plateau à la main.

    -«  Tiens ma chérie, je t’ai fait de la pastèque, je sais que tu aimes bien. C’est normal que tu sois malade après tout ce que tu as fait hier. Si demain tu ne vas pas mieux, tu resteras à la maison, demain je ne travaille pas. Et puis, je t’emmèneras chez le médecin ».

     

    J’irais mieux d’ici là, enfin j’espère, je déteste aller chez le médecin, et puis j’aime ne pas trop rater des cours. Mon père descendit, me laissant seule avec la pastèque. Je n’en fis qu’une bouchée, qu’est-ce que c’est bon !  

     

                                                                         A suivre ...

    Mots :

    - rougir

    - lion

    - cœur

    - bande-dessinée

    -Halloween

    - magnifique

    - bobine

    -

    -

    -

     

    Cerise73


  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Octobre 2015 à 17:31

    Super ! C'est vraiment bien écrit ! ^^

    J'te donne deux mots pour la partie suivante : rougir et lion

    2
    Lundi 5 Octobre 2015 à 17:50

    ~ Merci beaucoup ♥ ~

    3
    Lundi 5 Octobre 2015 à 18:10

    mon mot : cœur

    Et super histoire !!! ^^

    4
    Lundi 5 Octobre 2015 à 18:12

    Merci, merci :)

    5
    Lundi 5 Octobre 2015 à 18:19

    De rien, de rien !!!!!!

    6
    Lundi 5 Octobre 2015 à 18:20
    7
    Mardi 6 Octobre 2015 à 19:52

    Tom, mit du Nirvana, il a déjà des bons goûts pour un enfant de 4 ans, je trouve.

     

    --> JE SUIS PARFAITEMENT D'ACCOOORD !!! happyhappyhappy

     

    Sinon comme mot je propose bande-dessinée (enfin BD quoi vous m'avez comprise ^^)

    8
    Mardi 6 Octobre 2015 à 20:23

    hi hi hi ^^

    oki, merci ♥

    9
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 17:33

    Coucou c'est super.

    Je te donne le mot halloween

    10
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 17:51

    Merci ma tagada ♥

    oki, super ^^

    11
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 19:13

    mot : Arthur *^* XDD

    Plus sérieusement : magnifique

    et très beau texte

    12
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 20:03

    ^^

    ok, merci beaucoup ♥

    13
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 20:37

    Mmh... Bobine comme mot, je veux voir ce que t'en feras ;)

    14
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 20:49

    Merci ^^ J'ai déjà une petite idée ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :